• claire.daull

L’été pour cogiter...



Que reste-t-il de ces beaux jours ?

Une carte postale de souvenirs enchevêtrés

qui nous amène doucement vers la rentrée.

Que reste-t-il des instants doux

Des mois d'été, des rendez-vous Un souvenir qui me poursuit Sans cesse…


Ce qui me reste, en dehors d’une légère nostalgie à la Trenet,

C’est aussi ces heures passées à laisser mon esprit vagabonder, puis cogiter, puis bouillonner.


Parenthèse enchantée où tranquillement, posément les choses se mettent en place.

On recule le nez du guidon, on prend un peu de hauteur,

Juste ce qu’il faut pour partir en roue libre et laisser notre esprit décanter,

Comme du bon vin qu’il faut aérer.


Avec l’été j’ai laissé mes envies s’exprimer

- l’envie de dessiner, toujours au rendez-vous

- l’envie d’écrire ne m’a pas quittée

- l’envie de transmettre, de communiquer.


Et quand mes images et mes mots se mettent au service de nouveaux projets, c’est avec délectation que je prépare une offre aux petits oignons.



Et pour vous l’été c’est plutôt :


- la grosse coupure


- comme d’hab, mais en plus chaud


- des projets à gogo ?

0 vue0 commentaire