• claire.daull

Le travail d’indépendant en période de coronavirus : une course en solitaire !


S'a-da-pter! Faire face, garder la face. Baisser la voilure mais garder le cap. Naviguer à vue sans sombrer. Tirer des bords contre vents et marée. Quand pour tout un équipage, c'est le branlebas de combat, imaginez quand vous faites la course en solitaire…

Pas de coéquipiers, un horizon lointain et indéfini, peu de visibilité. Quelle stratégie adopter pour arriver à bon port sans rejouer le radeau de la méduse ? Profiter de l’accalmie pour vérifier l’état de l’embarcation. En attendant le reflux, en profiter pour réviser les manœuvres, entretenir le navire, étudier les cartes de navigation. Apprendre à pêcher, aller à la pêche et apprécier ce qui mord à l’hameçon. La nuit, voir plus loin et naviguer avec les étoiles.

Accepter de se laisser porter par les courants telle une coquille de noix dans le ressac pour économiser ses forces et parvenir sans casse au petit jour à voir des contrées inconnues mais prometteuses. « dès que le vent soufflera je repartira » chantait Mister Renaud.

0 vue

CONTACTEZ-NOUS :

CONTACT

Tél : 06 49 19 06 73

E-mail: claire@accord-et-graphie.com

21 allée des floralies

01200 Valserhône

  • LinkedIn Social Icône
  • Instagram